disposition

Je touche mon genou gauche à l’ interieur de ta jambe. Je laisse ma jambe tomber calme sur la tienne. Mon bras gauche embrasse ta nuque et se termine doucement sur ton sourcil endormi. Je caresse son bout en levant quelques poils. Je les compte. Une, deux, trois, quatre. J’arrête. Encore. Une, deux, trois, quatre.

Ma main droite s’emmêle avec ta main gauche sur mon ventre. Je compose une mélodie sur tes doigts. Calmement, aisément, simplement. Je plie ma jambe droite inconsciemment. Tout à la bonne place. Ma jambe sur ta jambe, ma main dans ta main et l’autre au bout de ton sourcil.

De cette manière, tu accordes avec moi. Inconsciemment, mais si consciemment. Ton souffle laisse ton âme avec rythme sur ma poitrine et il fait la cour à quelques poils là. Un mélange de ta côté aérienne avec ma côté terrestre.

Je ne respire pas. Je n’en ai plus besoin. J’absorbe ton souffle calme à travers le cordon ombilical de notre amour. Et je me trouve dans toi comme un fœtus en flottant dans cette sérénité nocturne.

Mes yeux ouverts. Ils ont démoli tout le plafond avec ses matières, toute la nuit avec ses étoiles et tout l’univers avec ses mondes. Juste toi et moi. Sur la ligne qui nous connecte, quatre poils enjouées, une mélodie improvisée et un seul souffle qui dansent.

Advertisements

One thought on “disposition

Σχολιάστε

Εισάγετε τα παρακάτω στοιχεία ή επιλέξτε ένα εικονίδιο για να συνδεθείτε:

Λογότυπο WordPress.com

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό WordPress.com. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Twitter

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Twitter. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Facebook

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Facebook. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Google+

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Google+. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Σύνδεση με %s